Je construis de façon régulière Le Journal intime depuis 2002.

Ce travail n’est pas un recueil de confidences mais plutôt une in­ter­ro­gation continue et quasi ini­tia­tique sur le rapport du per­sonnel et de l’uni­versel, sur le langage et sur le para­doxe de l’intime et de l’extime dans l’art.

Le Journal intime a changé de forme et de technique au cours des années et des lieux de résidence :

Serveur miroir irot

sync. 2022-01-28 04:11

↑ Haut